Fermer
METAR LFBA
L'histoire de l'Aéroclub de Gascogne

1912

Déjà, quelques pionniers que passionne le vol essaient leurs ailes et volent sur les fragiles machines de ce temps-là.
Messieurs :
- SARRUS sur monoplan monoplace DEPERDUSSIN à moteur Suère,
- SIVEL sur monoplan monoplace BLERIOT à moteur Bertin 50 cv,
- TOUERY sur monoplan monoplace BLERIOT à moteur Bertin,
- BERTIN, qui fabrique déjà des moteurs, construit un avion bimoteur, sans doute le premier bimoteur construit en France,
- ISSARTIER de MONSEGUR sur avion DUPERDUSSIN.
s’entraînent sur leur terrain d’essais à ESTIGARDE, dans les Landes.

1914

La Guerre 14-18 éclate et arrête l’activité de l’aviation régionale.

 

1928

Henri MIGNET, par ses publications dans le journal LES AILES et l’édition de ses livres « Comment j’ai construit mon avionnette », et « Le Sport de l’Air », provoque par son enthousiasme la construction dans toute la France de nombreux avions d’amateurs.

Dans le Marmandais :
- M. COURREGELONGUE construit une avionnette monoplace à moteur Chaise 500cc de moto,
- M. MARTINAUD une avionnette monoplace à moteur de moto Harley-Davidson, transformé par ses soins.

 

 

1930

Création de l’Aéro-club de Gascogne par les amateurs du Marmandais.
MM. BATT, DENUX, RENAUD, POMMES, SARRUS, Léonce MARTIN, MARTINAUD, COURREGELONGUE, PARIS, BAYLAC (que ceux que j’oublie veuillent bien m’excuser).

Le Président de l’Aéro-club est M. BATT, pilote de la guerre 14-18.
A Verteuil, M. HARLE, pilote de la guerre 14-18 vole sur un avion personnel, un MOTH, je crois.
Les membres de l’Aéro-club se cotisent pour l’achat d’un avion HANRIOT 14, qui ne leur sera pas livré, et ils n’ont pas de terrain.

L’Aéro-club poursuit son activité : des cours de mécanicien et radio-télégraphistes sont créés. Monsieur Léonce MARTIN devient président de l’Aéro-club.
La ville de Marmande décide l’achat du terrain actuel, grâce à la ténacité de M. MARTIN.

 

1939

La guerre fait de nouveau cesser toute l’activité à l’Aéro-club.

 

1945

Remise en état du terrain par les membres du Club.

 

1946

L’Aéro-Club reçoit en Juillet son premier avion : un Stampe 140 cv.
M. FROISSART, pilote des guerres 14-18 et 39-45, est le premier moniteur pilote de l’Aéro-club.
Un deuxième Stampe nous est attribué, puis plus tard un AERO 101 de 75 cv.
Les vols d’initiation et l’école se poursuivent, de nombreux pilotes sont formés.

 

 

 

1949

Grâce à un prêt fait par les membres de l’Aéro-club, notre premier hangar métallique de 20×20 m est construit.

 

1952

A nouveau, les constructeurs amateurs reprennent leur activité :
- M. MOURGANS assisté de M. BESSE construit un R.A. 14 biplace, à moteur TRAIN 6 cylindres inversé de 60 cv.
- M. PARIS construit un monoplace TURBULENT à moteur Volkswagen 27 cv.
- M. BESSE construit un BB Jodel à moteur Volkswagen de 27 cv, puis un JODEL D.112 de 65 cv, avion biplace qui vole toujours à l’Aéro-club, puis encore un Pou du ciel biplace de 65 cv et à ce jour un autre Pou du ciel biplace de 90 cv est en cours de finition.
- M. MARTINAUD construit aussi un Pou du ciel monoplace à moteur POINSARD de 25 cv.
- MM. MOURGANS et PARIS achètent un Potez 60, biplace, à moteur POTEZ 60 cv.